fbpx

Category Archives for Jeux éducatifs

Jeux mathématiques à imprimer

​Pourquoi faut-il être attentif aux mathématiques très tôt ?

​En tant qu'enseignant de mathématiques, je peux vous l'affirmer. Les mathématiques ont une place de choix dans la vision qu'auront les enseignants sur un élève donné. En effet, j'ai déjà vu des élèves ​​médiocres un peu partout dans leurs résultats mais qui avaient un vrai potentiel scientifique, "excusés" du fait de ce potentiel, alors que l'inverse​ n'est pas aussi vrai...

Par exemple, quand un enseignant de commerce en lycée constate que pour un élève 5-7 fait 2 au lieu de -2, il ​se fait immédiatement un avis sur le cursus de ce dernier.

Dès le jeune âge les fondements de toute la réflexion mathématiques et logique sur les années à venir est posée. Il est donc important que l'enfant soit à l'aise avec ces enseignements là dès le plus jeune âge. Mais surtout qu'il soit ENTHOUSIASTE. Car oui ​on le sait, les maths restent une matière très mal vue, car les élèves ​sont ​de moins en moins motivés à découvrir cette matière avec le temps, ils perdent de vue l'intérêt d'étudier cet enseignement...

​Mon enfant n'aime pas les maths, mais pourquoi ?

Combien de fois mes élèves m'ont dit, "j'aime pas les maths". Ou encore "Je suis nul en maths". Je me souviens que j'avais carrément une séance entière d'une heure "atelier-débat" sur : Devrait-on supprimer les mathématiques des cours enseignés avec les élèves ? Pour vous dire à quel point l'enseignement des maths est difficile (et à quel point il est nécessaire).

Nous savons pertinemment que les jeunes qui avancent année après année n'ont pas envie de savoir à quoi ​ont pensés Thales ou bien Pythagore, etc. Ils deviennent las avec le temps. Mais pourquoi ? Et comment éviter cela le plus possible ?

​Aimer les maths ce n'est pas les considérer comme ​importantes

​​Déjà il faut comprendre que les mathématiques sont importantes pour NOUS adultes (parent, enseignant), ainsi il y a un phénomène de pression passive qui se met en place dès le début : Vite tu dois savoir compter, vite tu dois savoir ajouter, soustraire, connaître tes tables de multiplication, etc. L'enfant sent qu'il y a un enjeu autour de ces chiffres qu'on lui donne à rabâcher sans cesse. Comment peut-on s'imaginer qu'il va AIMER une chose sur laquelle on le presse ?

Plus l'enfant sentira de pression et de dureté autour de cet apprentissage, plus on l'éloigne de la possibilité qu'il conserve longtemps la motivation pour cette matière.​

​Pourquoi faire des maths ?

Donc les mathématiques ne sont pas importantes​. En réalité elles ne sont qu'un moyen d'obtenir une palette d'outils utiles. Les maths permettent des choses, ouvrent des portes pour aller plus vite, se faciliter la vie. Or est-ce qu'il est possible de sentir qu'une chose nous facilite la vie sans avoir déjà pris conscience :

  1. Du besoin de faire la chose. Exemple : Compter le nombre de voiture sur un parking.
  2. De la difficulté d'y arriver "comme ça", sans rien. Exemple : Passer une demi-heure à compter les voitures une à une.

Se sont deux étapes très importantes qui sont d'ailleurs mises en avant par les "bons" enseignants de maths. Oui, Oui, un bon prof de maths va laisser ses élèves dans la difficulté jusqu'au bout pour amener un nouvel outil, il va laisser les jeunes face à eux même.

Je vous invite à faire de même avec vos enfants ! Il est nécessaire de créer de la frustration pour ​construire l'enthousiasme de la solution.

​Comment faire ​aimer les maths ?

Ainsi, si dès tout petit on peut faire utiliser les maths à un enfant non pas comme une finalité, mais comme un moyen (ce que sont d'ailleurs réellement les maths), alors il devient possible de conserver cet élan d'enthousiasme longtemps.

Un moyen efficace d'utiliser les outils mathématiques est de les mettre dans un processus plus grand avec un but désiré par l'enfant. Les maths deviennent alors un moyen passif pour faire autre chose. Et comme vous le savez peut-être les apprentissages les plus efficaces, sont ceux qui sont passifs. Et une des méthodes les plus redoutables pour mettre en place des apprentissages passifs consiste à mettre en place des jeux.

​​Par exemple, si un enfant joue au marchand de légumes et qu'il a comme objectif de vendre tous ces produits, alors les apprentissages passifs sont nombreux :

Additions, soustractions, utilisation des échelles de poids, comparaison, quantification, transformation valeur numérique en valeur naturelle et inversement, ETC

​C'est pour cela que dans les​ jeux mathématiques à imprimer que je propose, on ne fait jamais des mathématiques pour les mathématiques, mais ils sont un moyen d'atteindre un but définit par le jeu.

​Ce jouet est en réalité l'ancêtre de la calculatrice ! Le but n'est pas de faire bouger les boules, mais bien de réaliser des opérations mathématiques (recherchez ce qu'est un boulier vous verrez 😉

​Comment les mathématiques peuvent servir à votre enfant ?

​Nous savons tous que les maths c'est important, mais pourquoi ? Après tout il y a des générations entières d'enfants qui ne sont pas "bons" en maths mais qui arrivent tout de même avec le temps, la maturité, à obtenir d'excellents diplômes.

Comme j'aime le rappeler à mes élèves quand nous débattons, le but d'utiliser les maths, n'est pas de les connaître par cœur pour devenir prof de maths, non. Le but est de travailler une de nos intelligences multiples pour aider notre être tout entier à se développer.

En effet les additions, soustractions, etc, sont importantes pour notre quotidien ainsi que pour notre vie professionnelle. Mais au-delà de cet aspect, ils sont surtout important pour notre intellect.

En s'améliorant dans cette matière, on apprends la réflexion logique et analytique, utile dans tous les aspects de notre vie.

Un élève qui a un profil logico-mathématiques intéressant aura plus de portes ouvertes dans son cursus scolaire qu'un autre. ​Mais il pourra aussi se sortir de problématiques diverses et variées. Il sentira qu'il suffit de prendre le temps de "dénouer" pour solutionner. C'est un outil puissant pour la confiance en soi mais plus que cela, c'est surtout une plus-value recherchée dans le monde professionnel. Cela suppose aussi que ce genre de compétence permet plus facilement d'accéder à des postes à responsabilités où tout le travail consiste à trouver des solutions vite et bien.

​3 jeux mathématiques à imprimer

​Dans l'objectif d'aider son enfant à travailler les mathématiques, j'ai réalis​é un ensemble de 3 jeux qui utilisent des compétences ​mathématique ​autour du niveau CP et qui permettent ​à l'enfant de progresser.

​Ces 3 jeux sont assemble ensemble dans le pack "La ferme aux chiffres" construit de façon à motiver l'enfant à y rejouer et donc à travailler plusieurs fois les compétences qui s'y trouvent. Le pack contient les jeux suivants :

Tourne Foin, qui permet :

  • d​'apprendre à reconnaître les chiffres jusqu'à 99,
  • de distinguer dizaines et unités
  • de reconnaître des quantités naturelles (inférieur à ​10).

ACCÈS RÉSERVÉ 

à la communauté The Daddy School!

Tu peux rejoindre mes contacts privés gratuitement en un clic.

Ceci te permettra d'accéder aux contenus privés et de recevoir mes meilleurs documents directement par email. 


La course au marché,  ​​​qui permet de travailler :

  • l'addition ​de valeurs ​(de tête et inférieures à 10)
  • la soustraction de valeurs ​(de tête et inférieures à 10)
  • ​la quantification d'une valeur ​vers sa forme naturelle
  • La lecture de chiffres (sous forme naturelle ou numér​ique)
  • Gérer un "budget" pour atteindre un objectif

La pêche aux chiffres, qui lui entraîne l'enfant à :

  1. La lecture de noms de chiffres inférieur à 10.
  2. ​Reconnaître des chiffres sous leurs formes naturelles.

​Ce jeu continuera d'évoluer avec de nouveaux plateaux, de nouveau défis, etc. N'hésitez pas à mettre des commentaires pour participer à son évolution !

Voir la suite

Des jeux pour la confiance en soi

​"Ceux qui atteignent les étoiles, s'aimaient assez pour en rêver étant enfant"

​Pourquoi le manque de confiance en soi est un danger pour l'enfant ?

​Comme vous le savez sûrement, l'enfance est une période primordiale dans le développement de l'être. Les premières années sont le socle sur lequel l'enfant va se construire la personnalité de l'enfant, ses compétences, son savoir, etc. Ce socle détermine en plus de la génétique et de la parentalité reçue, quel adulte il sera. Et pour ce faire il faut répondre à plusieurs besoins fondamentaux, dont la confiance en soi.

​La confiance en soi est l'énergie qu'une personne possède pour s'évaluer elle même et avoir une bonne estime de ​sa propre personne.

​Ainsi quand un enfant construit celle-ci il devient confiant sur ces capacités à exister, à dépasser les frustrations de la vie, à se réaliser. Plus l'enfant sent cette énergie en lui, plus il comprend que cette énergie fait partie de lui, qu'elle lui appartient.

​Avec de la confiance en soi :
"Quand je vais bien c'est du fait de mon être, de ce que je ressens et de mes actions. Quand je vais mal je peux trouver en moi le moyen d'aller mieux."

​Le manque de confiance en soi est donc tout l'inverse.

​Quand un enfant manque de confiance en soi non seulement cette énergie peut être trop faible pour qu'il puisse considérer qu'elle fait partie de lui, mais à l'opposé, l'enfant peut considérer qu'elle appartient aux autres, que ce sont eux les "propriétaires" de cette énergie.

​Avec du ​manque de confiance en soi :
"​Quand je vais bien c'est parce que les autres m'accordent de la reconnaissance, quand je vais mal c'est parce que je suis mauvais aux yeux des autres et je dois attendre qu'ils me donnent le moyen d'aller mieux."

​Imaginez un seul instant l'adulte que cela peut donner ainsi que toutes les difficultés quotidiennes que cela peut apporter d'être dépendant des autres dans son estime de soi.

​Un des moyens de se rendre compte de cela est d'utiliser une pratique comme le sport collectif, ou encore un projet à plusieurs. Il est simple de se rendre compte de notre positionnement intérieur à ce moment là car il se reflétera sur notre façon d'interagir dans le groupe.

​Quels bénéfices la confiance en soi apporte ?

​Il faut savoir que l’estime de soi repose sur trois piliers principaux, et qu’il est nécessaire de les travailler tous les trois pour améliorer l’estime de soi : L'amour de soi, la vision de soi et la confiance en soi.

​Travailler l'estime de soi d'un enfant lui permet d'avoir de l'amour de soi. Et s'aimer veut dire s'accepter dans sa singularité et son authenticité. Pour faire simple, un enfant qui profitera librement de cette énergie qu'est l'estime de soi se donnera le droit de se respecter lui même, de se pardonner, de s'autoriser le plaisir, de se construire. Il sentira en lui qu'il est normal et nécessaire de se donner à soi même une valeur positive et bénéfique.


​Obtenir une meilleur vison de soi est un fondement de la confiance en soi. Car se faire confiance c'est se connaître dans ses potentiels, dans son style, dans sa nature, dans ses traits de caractères. L'enfant possède forcément tout cela, mais il n'en a pas forcément conscience et si c'est le cas, il ne considère peut-être pas qu'il est digne de ses potentiels.

​Et pour terminer la confiance en soi qui elle permet de s'accepter dans les difficultés et les erreurs. Car c'est là, dans la douleur des difficultés, que l'on voit si l'on a de la confiance en soi. Se reconnaître capable de surmonter une épreuve est un des plus beau cadeau que l'on peut offrir à un enfant. En lui offrant cela, il sentira qu'il en lui, les moyens nécessaires pour toujours aller de l'avant, toujours apprendre, toujours grandir, même si cela passe nécessairement par de​s difficultés.

​10 jeux pour travailler la confiance en soi

​Pour arriver à travailler ces 3 aspects, je vous propose de télécharger une série de 10 jeux à faire avec son enfant afin de sentir cette énergie et l'aider à la construire.

​​
​1- Le cercle d'excellence qui aide l'enfant à associer sa personne à une somme d'émotions positives

​2- Le jeu des compliments qui lui permet de rendre à l'enfant son pouvoir de construire des images positives ainsi que d'en recevoir

3- Le concours beauté qui amène l'enfant à se considérer positivement à travers ses actes

ACCÈS RÉSERVÉ 

à la communauté The Daddy School!

Tu peux rejoindre mes contacts privés gratuitement en un clic.

Ceci te permettra d'accéder aux contenus privés et de recevoir mes meilleurs documents directement par email. 

4- Le jeu du "Je suis" qui permet d'améliorer la vision de soi de l'enfant en l'orientant positivement

5- "Dans mon monde parfait" aide l'enfant à prendre conscience progressivement de ce qui le constitue dans ses désirs et aspirations tout en y associant une émotions positive

6- La co-lecture est une activité qui aide l'enfant à gérer ses émotions mais surtout à les vivre donc à être conscient qu'elle font partie de lui, qu'il en est le maître

7- Le cahier des fiertés aide l'enfant à visualiser la progression de son estime de lui de façon concrète et facile

8- "J'ai ce que tu as" est un très bon moyen pour que l'enfant accepte ses qualités et les cultive mais aussi reconnaisse chez l'autre les aspects qu'il aime et le font se sentir aimé

9- Les activités manuelles permettent facilement d'aider l'enfant à accepter les frustrations et à les considérer comme des étapes constructrices de sa personne

10- Les activités corporelles améliorent la perception qu'a l'enfant de son potentiel mais aussi l'aide à considérer que ce potentiel n'est pas limité

Voir la suite

Jeux educatif gratuit : Sortir de la déception

​Il s’agit pour moi d’une véritable passion que de construire des jeux pour mes filles. Souvent je vais rechercher des idées à travers les jeux éducatif gratuit qui peuvent exister, et je me rend compte à quel point il est nécessaire d’avoir un regard pédagogique. Si j’écris cet article c’est pour dissuader ceux et celles qui utilisent ces ressources en pensant qu’il s’agit de contenu pédagogique intéressant pour leurs enfants, mais qui finalement sont déçu

Voir la suite

Des jeux educatif CP pour faciliter la transition ?

​Quels changements quand son enfant entre en CP ! Pour certains c’est le début d’une peur scolaire. D’autres n’ont pas encore compris que le temps des jeux en classes est presque aboli. Et d’autres eux s’adaptent et apprécient. Pourtant en tant que parent on se demande quels jeux educatif cp donner à ses enfants ? Comment les accompagner dans cette transition entre la maternelle et l’école primaire ?

Voir la suite

Construire son année de maternelle – jeux educatif 3 ans

Nous y voilà. Votre enfant doit aller à l’école pour sa première année. S’habituer à cohabiter avec les autres enfants, suivre des consignes, acquérir des savoirs, des compétences… Quels jeux educatif 3 ans mettre en place chez soi pour faciliter cette transition ? Mais aussi, quels jeux utiliser pour lui faciliter ces apprentissages ?

Voir la suite

Les vrais jeux gratuits pour enfants

​Nos enfants ont un vrai besoin de jouer, chaque jour à chaque instant. C’est comme s’ils étaient constamment entrain de savourer ce monde qui nous entoure avec enthousiasme et ambition ! Il est normal de rechercher des jeux gratuits pour enfants pour les occuper et leur faire plaisir.

​Néanmoins, il nous appartient de chercher à sortir de cette énorme vague du « comment je vais me débarrasser de mon enfant ? » dans laquelle nous nous retrouvons. Et surtout dans laquelle les produits marketing essayent de nous placer !

Voir la suite

Jeux educatif 5 ans : Un jeu pour les gouverner tous

​Jeux educatif 5 ans : Un jeu pour les gouverner tous

Comme vous le savez sûrement, C'est à l'âge de 5 ans que se terminer la maternelle pour commencer la transition entre le jeu et « l’école ». Je vous en ai déjà parlé dans mon article ​​Construire son année de maternelle, en grandissant l’enfant devra de plus en plus séparer dans son esprit, « travailler » et « jouer ».

C’est pourquoi chercher des jeux éducatifs 5 ans est une bonne façon d’aider son petit.hèmes du programme de cycle pour ne pas partir des lacunes. Voyons ce que l’on peut mettre en place chez soi pour s’en assurer et comment s’y prendre ?

Un bon exemple

http://eduscol.education.fr/cid91996/mobiliser-le-langage-dans-toutes-ses-dimensions.html

« Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions »

Je vais prendre ce thème comme référence pour vous expliquer comment procéder pour aider son enfant ​dans son ​accompagnement pédagogique.

En lisant le contenu pédagogique, vous remarquerez qu’il est divisé en 4 grande partie, qui correspondent à 4 mécanismes que l’enfant doit avoir en sortant de maternelle.

Oral, Ecrit, Oral-ecrit, littérature. Utilisons des « jeux educatif 5 ans » pour chacune de ces parties.

Si je vous dit de trouver un jeu qui permet d’aider un enfant à développer ses capacités orales, vous pensez à quoi ?

Pour ma part, je pense immédiatement à plusieurs choses :

  • Du théâtre (mais pas n’importe lequel)
  • Du jeu de rôle (mais pas n’importe comment)
  • Faire un audio book (non c’est pas n’importe quoi)
  • Réaliser une bande dessinée (pas par n’importe qui)

Choisir son enfant

En réalité quand nous sommes confrontés en tant que parent nous avons tendance à avoir des raisonnements beaucoup trop « scolaires ». Dans le sens où on se dirai :

  • Vite il faut qu’elle sache écrire !
  • Vite il faut que trouve des « jeux educatif 5 ans » pour qu’il sache lire !
  • Pourquoi est-ce qu’elle ne connaît toujours pas l’alphabet ?
  • Il faut que moi parent je m’oblige à lui lire des histoires dans l’espoir qu’il aime les livres et se mette à lire plus tard (alors que le plus clair de mon temps je le passe à lire sur mon smartphone)

On a le choix, soit on cherche des jeux éducatifs pour faire bonne figure et se donner l’impression d’être un bon parent, soit on choisit de faire survivre son enfant. Et pour cela, il faut chercher comment l’aider à s’améliorer LUI.

Qu’est-ce qu’il aime ? N’aime pas ? Quels genres d’intelligences prédominent chez lui ?

Jeux educatif 5 ans : Coup de pouce

Allez, imaginons que vous vous intéressiez aux différents « jeux éducatifs 5 ans » que je vous ai cités plus haut. Vous décidez pour de vrai de jouer avec votre enfant dans l’espoir de l’aimer et de rire.

Prenons le théâtre. Faire du théâtre permet de s’exprimer, donc cela travaille l’oral. N’est-ce pas ?

Mais on peut tout à fait imaginer travailler l’écrit en le transformant en un nouveau jeu :

La pause théâtre.

De quoi s’agit-il ? Il s’agit d’un jeu qui se joue en deux temps.

Tout d’abord, à l’aide d’une tablette ou bien d’un appareil photo et d’accessoires en tout genre (perruques, chapeau, etc. Plus c’est drôle mieux c’est), on choisit une liste de mot à représenter par des poses. Exemple : Dormir, courir, bailler…

On prend les poses en photo. Les parents participent, et explicitent ce que veulent dire certaines poses et en discutent avec les enfants.

Puis après avoir fait toutes les poses, dans un deuxième temps, on récupère les photos sur un support (soit directement sur la tablette, soit sur ordinateur, soit comme moi : imprimées sur papier). Les enfants doivent écrire sous chaque photos le nom de la pose en se rappelant de laquelle il s’agit.

Version histoire

On peut tout à fait arranger les mots dont on doit faire les poses, de telle façon que cela devienne une histoire ! Et qui serai pourquoi pas affichée dans la maison ou encore reliée pour devenir un livre !

Conclusion

Sinon vous pouvez toujours mettre votre enfant devant une vidéo youtube répétant en boucle l’alphabet jusqu’à ce que votre enfant sache la répéter … comme un robot.

C’est à vous de faire survivre vos enfants !

C’est à vous de jouer !

Voir la suite

Jeux educatif ce1 : Elementaire comme de l’eau ?

Parmi les moments suscitant le plus d’inquiétudes pour nous parents, il y a ces années où les « bases » les plus fondamentales sont posées : l’école élémentaire. On imagine souvent que rater ces moments est synonyme pour nos enfants d’un échec cuisant à venir. Par conséquent, on recherche tous les supports possibles, notamment des « jeux educatif ce1 » pour mettre toutes les chances de notre côté.

 Mais est-ce aussi simple que cela ? Suffit-il de réussir à bien lire, bien connaître ses tables pour réussir l’école élementaire ? Et surtout comment trouver ce qui convient le mieux ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

​Hier, aujourd’hui, demain

Pour commencer, il est important de rappeler que l’école élémentaire repose elle-même sur des acquis réalisés plutôt en CP et en école maternelle. Et ce faisant, tous les élèves ne partent pas avec le même bagage.

En effet, tous les enfants à travers la maternelle, voient tout un ensemble de compétences, qu’ils réussissent ou non à obtenir. Une des premières choses qui choque entre l’école maternelle et le CP est le niveau de rigueur demandé. Ce qui a pour conséquence de rendre l’année de CP très différente pour les enfants. Un enfant qui se sentait heureux et à l’aise avec un bon potentiel en maternelle, se retrouve sous la contrainte en CP, il peut perdre confiance en lui et prendre du retard.

Il ne faut pas oublier que chez les enfants, l’apprentissage reste un phénomène très instinctif. Utiliser un mécanisme d’apprentissage reste encore difficile.

Alors bien-sûr cela dépend beaucoup des enseignants, mais quand même, on ne rapporte pas de devoirs en maternelle, alors qu’en CP oui. Et ce ne sont pas les jeux educatif ce1 qui vont changer cela.

​De plus, les enseignements du CE sont eux-mêmes une base pour les classes de CM, et ainsi de suite. Donc première question qu’il faut se poser avant même de chercher à aider son enfant : Y’a-t-il des lacunes qu’il faut rattraper ? Et malheureusement la réponse est trop souvent OUI

​Métro, boulot, boulot

Une autre réflexion importante, et que l’on entend parfois dans la bouche des enseignants : la maison n’est pas une école bis. Faut-il vraiment dépenser du temps et de l’argent à augmenter le temps de travail de nos tout petit ? Imaginez, vous rentrez de votre travail pour pouvoir encore : travailler ! On s’étonne ensuite du mal-être infantile…

Les « jeux educatif ce1 » et autres, sont effectivement une alternative intéressante. Même si le plus important reste de garder à l’esprit que c’est nous parents qui créons un climat de pression chez l’enfant par nos attentes et par nos réaction. En un mot : Souriez !

​Je pense que les parents qui inscrivent leurs enfants à du soutient scolaire au niveau élémentaire, ont bien compris l’importance de ces années, mais ils oublient que l’on n’apprend jamais aussi bien qu’avec un esprit détendu et heureux

​Comment choisir des jeux educatifs ce1 ?

Rentrons dans le vif du sujet !

Tout d’abord petit tour par le référentiel du Cycle 2 (http://eduscol.education.fr/pid34139/cycle-2.html)

 Prenons le français par exemple :

Quand on lit cela la première impression est qu’il va falloir être super rigoureux, « derrière eux » pour pouvoir réussir tout cela sur les trois années de CP et CE.

On pourrai se dire qu’à la maison je peux :

  • Faire lire beaucoup mon enfant
  • Pourquoi pas constituer ou l’inscrire à la bibliothèque
  • Lire le dictionnaire
  • Avoir des cours du soir pour l’écriture
  • etc

Des raisonnements tous rattachés à l’écriture. N’est-ce pas ?

En réalité, en faisant cela, on peut réussir (en fonction du tempérament de notre enfant) mais on peut aussi le dégoûter. Il verra en effet en nous que cela nous tient à cœur, une atmosphère de pression se créée… vous connaissez la suite.

Ce que je vous propose est plutôt l’inverse : se poser une question et construire sa réponse. Pourquoi est-ce que l’on parle, écrit et lit ?

La réponse est : Formuler des idées, échanger des idées, emprunter des idées à d’autres. En réalité l’écrit comme l’oral, n’ont pour objectif que de nous permettre d’échanger avec les autres. Le fonctionnement de la langue étant la mécanique permettant d’y arriver.

Avec cette nouvelle idée à l’esprit et en vous concentrant sur le fait d’aider son enfant à construire des idées, quel genre de « jeux educatif ce1 » cela peut donner ?

  • Jouer à faire du théâtre :

Il suffit de poser un contexte, une problématique et des personnages. Et vous voilà embarqués toutes voiles dehors pour capturer le navire corsaire le plus proche et enfin vous venger de l’affront qui vous a été fait !!!

Vous l’avez compris, le théâtre un excellent vecteur pour apprendre à imaginer, formuler ses idées (avec le bon vocabulaire Capitaine !) et même pourquoi pas écrire la suite de l’histoire sur papier pour la fois suivante !

La version allongée dans le lit fonctionne tout aussi bien, la seule règle inviolable : REVER !

  • Fabriquer une BD avec des textes :

 Rien de plus palpitant que de dessiner une suite de dessins qui ont un sens ! Il suffit alors de commencer par leur rajouter un mot, deux mots et de fil en aiguille on fabrique une histoire, que l’on termine par compiler en livre ! Il faut bien-sûr trouver un lecteur pour que l’écriture prenne son sens. Testez par vous-même vous verrez l’intérêt que mettra votre enfant à écrire.

​La vraie finalité

J’espère que mes exemples vous auront fait comprendre que la vraie finalité pour vous en tant que parent n’est pas de faire réussir à vos enfants le niveau CE à l’aide de « jeux educatif ce1 ». Mais plutôt de le faire grandir et lui donner le goût de la curiosité : le faire survivre pour en faire un adulte créatif.

Voir la suite

Jeux educatif en ligne : Comment les rendre éducatifs ?

Quand je vois l'état de ma fille Dada quand j’allume un écran, je me poser des questions sur l’utilité de lui en proposer. Comme moi, vous vous dites que les jeux educatif en ligne sont peut-être intéressant pour votre enfant. Néanmoins, quel dilemme, que de questions sur la place des écrans dans nos vies, sur leur santé. Et puis surtout, y’a-t-il un intérêt pédagogique ?

Voir la suite

Jeux pedago : ça sert vraiment à quelque chose ?

​Vous vous demandez comme moi si les « jeux pedago » servent l’intérêt de l’enfant ou bien, l’intérêt de ceux qui vous les proposent. En effet aujourd’hui on peut trouver toutes sortes de jeux éducatifs, pédagogiques, etc. Ce n’est pas le nombre qui fait foi, ni même la qualité du jeu, on le sait. Mais plutôt la pertinence, c’est ce que je vais vous montrer dans cet article :

Voir la suite
1 2