fbpx

Category Archives for La parentalité

Si j’avais eu ce jeu quand j’étais enfant

​De nouvelles méthodes pédagogiques, de nouveaux enfants

Les ​pédagogies nouvelles

De tout temps l'éducation des enfants est un sujet important qui a été traité de nombreuses fois. Chaque siècle a apporté son nouveau regard, chaque société sa compréhension, son style. ​Ces dernières années ont vu fleurir de très nombreuses méthodes d'enseignement, de parentalités, pédagogiques et ludiques​.

On sait à quel point l'éducation est une base importante dans l'être et surtout à quel point elle peut influencer le devenir d'un enfant de façon positive ou négative.

Toutes ces nouvelles méthodes, chacune avec son style, nous apprennent que dans le bas âge il est important de placer l'enfant au centre des attentions mais pas seulement. Il est surtout important que l'enfant trouve l'espace nécessaire pour se développer.

Car dans une méthode "à l'ancienne" de parentalité l'enfant était déjà au centre des attentions, au point où il fallait qu'il fasse attention à tout, l'empêchant de trouver un moyen de se ​développer ​sereinement.

Cela donne un environnement extérieur oppressant, avec des attentes impossibles, des moyens de la part de l'enfant limités, etc. Tout cela devient ensuite un environnement intérieur. Cela rappelle les conditions parfaites pour un burn-out.

Là où la parentalité positive par exemple change la donne, c'est qu'elle permet à l'enfant de vivre dans un environnement détendu, à la hauteur des capacités de l'enfant, apaisé (ou au moins en apparence). Cela devient ensuite un environnement intérieur. Cela rappel les conditions de la quiétude.

Donc ce ne sont pas tant les méthodes pour elles même que nous recherchons pour nos enfants, mais ​surtout le contexte qu'elles offrent. Effectivement certaines méthodes donnent des outils plus ou moins réalistes et réalisables, utiles ou non. Mais surtout elles offrent un univers à l'enfant où il peut s'épanouir, se tromper, se tromper, se tromper, sereinement.

Elles offrent toutes à l'enfant de l'enthousiasme.

Les nouveau enfants

En utilisant ​des méthodes comme la pédagogie montessori, on offre de nouveaux outils à ses enfants, on leur donne la possibilité d'être acteur de leur développement​...

Mais est-ce qu'utiliser ces nouvelles méthodes permet de "transformer" son enfant ? Est-ce qu'il est possible "d'améliorer" son enfant par l'utilisation de telles pédagogies ?

​Est-ce que je peux "acheter" cette mise à jour "NOUVEL ENFANT" ?

enfant probleme jeux educatif en ligne

​La course au meilleur enfant

​Quand on y réfléchit bien, on remarque que chaque méthode promet d'obtenir un enfant "meilleur". Meilleur pour lui, meilleur pour nous (surtout), mais qui décide où est le meilleur ?

​Si mon enfant a une version "pédagogie freinet" vais-je obtenir un meilleur rendement sur la créativité ? Et avec la pédagogie positive, je l'améliore sur la bonne humeur ? Avec le module ​Montessori, est-ce que je peux arriver à faire de mon enfant quelqu'un de plus autonome ?

Comment faire pour profiter de toutes ces mises à jour, les installer sur mon enfant pour obtenir le SUPER ENFANT.

Un enfant qui ne pleure pas, qui est créatif, un enfant autonome, un enfant souriant, un enfant intelligent, un enfant surdoué, un enfant zèbre, etc.

Et oui, le consumérisme touche aussi l'éducation des enfants.

Toutes ces pédagogies ne visent bien-sur pas cela​ en elle même. Mais la multitude de ces techniques éducatives, ce magasin de l'éducation qui nous est proposé, amène les parents dans cette position de "choix" d'un enfant potentiel. Or il y a un choix qui sera trop souvent oublié dans cette palette. Le choix de l'enfant sans rien.

Est-ce qu'un enfant qui n'a reçu aucune "nouvelle" méthode est moins bien qu'un autre qui l'aurai reçu ? A t-il moins de potentiel ? Moins d'avenir ? Et celui qui a eu la chance de recevoir une de ces méthodes, aura t-il ​l'opportunité d'utiliser cette chance, de réussir mieux ? ​Comment mesurer cela ?

Et surtout quelle la chose commune à toutes ces ​​méthodes (dont celle où on ne fait rien de spécial) qui est finalement intéressante pour l'enfant dans son devenir ?

​Réussir là où on a échoué

Quand on compare des enfants qui ont grandis avec des méthodes "à l'ancienne" (nous ?) avec ceux qui profitent de ces nouveaux contextes, nouveaux outils. ​On se dit souvent :

" Si seulement j'avais eu cela enfant j'y serai ​mieux arrivé dans la vie ! "

On pense au devenir potentiel de ces enfants. On se dit que grâce à cela ils pourront aller loin, réussir mieux, être plus heureux, ETC.

Or, on oublie ce faisant le contexte. Oui, un contexte d'enthousiasme dans les premières années est magnifique, mais il ne faut pas oublier que le monde entier lui n'a pas changé. Quand l'enfant arrivera dans un contexte plus hostile (primaire ? collège ? lycée ? université ? Boulot ?) il devra aussi être armé pour affronter cet environnement.

​Le vrai secret est de réussir à entretenir cet enthousiasme pendant longtemps.

Pour cela il faut comprendre ce qui fait que nous avons perdu (ou réussit à garder) cet enthousiasme. Au delà des compétences et de la mécanique cérébrale, pourquoi on trouve des adultes plus motivés, heureux... Alors qu'ils ont eut les même "méthodes" d'enseignements ?

jeux educatif 3 ans ief

​Le secret à transmettre : Toujours vivre la vie comme un jeu

Le bonheur est souvent lié à l'épanouissement personnel.

C'est à dire qu​e si je suis heureux je vais accepter facilement de découvrir de nouvelles choses, apprendre, travailler.

Et l'inverse ! Si j'aime ce que je fais, que je m'amuse souvent dans mon quotidien, il y a de fortes chances que je sois heureux.

​Donc LE jeu à donner à votre enfant c'est lui apprendre que :

On grandit quand on aime ce que l'on fait​

Et c'est comme cela que l'on obtient la réussite.

Maintenant, si je veux enseigner une chose à mon enfant, il faut d'abord la vivre soi même.

Ou en êtes-vous avec ce que vous aimez faire ? Quel type de parent êtes-vous ?

  • Fais ce que je dis pas ce que je fais
  • ou bien n'​attends pas que je te dise et vois comment je fais

Vivre soi même l'épanouissement c'est souvent la seule façon de réellement la transmettre, donc :

​Prenez une chose que vous aimez et Jouez !

jeux educatif maternelle

Voir la suite

Gérer les matins avec ses enfants !

1 - Rire de bon matin ça change tout !

  • ​Rire de bon matin c'est donner un élan positif à ses enfants
  • C'est aussi le moyen ​que ​la première chose que verrons vos enfants soit votre visage souriant
  • ​On peut utiliser l'absurde pour y arriver
  • ​A force de faire ainsi, cela devient une routine et donc un mode de vie positif !

​2 - ​​Prends le temps, pose un rythme

  • ​Connaître le profil de son enfant, et savoir quel est son rythme (il prend du temps ou non pour manger, pour se réveiller, pour s'habiller, etc) permet d'adapter les routines du matin et sortir de la confrontation
  • ​Donner du temps à l'enfant pour passer de la phase de sommeil à la phase d'éveil c'est préférer ses enfants à noter sommeil. Ainsi les réveiller ​15 minutes plus tôt (en adaptant l'heure du coucher si nécessaire) c'est leur donner plus d'espace de vie pour reprendre vie.
  • Inclure un temps de transition juste avant de sortir et juste après le repas pour inviter l'enfant à jouer ​permet de le mettre en activité tout doucement (​en jouant avec lui).

​3 - ​Observe tes enfants et adapte toi

  • ​Observer dans quelle "énergie" se trouve son enfant au réveil permet de mieux​ le/la comprendre et surtout permet de savoir interagir avec eux.
  • ​Cela permet ​d'adapter notre façon de les "sortir" de leurs bulles, de choisir ​des activités qui vont les aider à changer d'énergie pour aller vers une harmonie familiale
  • Avoir une bonne énergie le matin permet d'avoir une bonne impulsion pour le reste de la journée

Voir la suite