fbpx

🎁 Formation : Se sauver des écrans

Comment réussir à sortir ses enfants de l'addiction aux écrans sans culpabiliser


- Formation gratuite -

Mon enfant est addict aux écrans ?

​Les écrans ne nous comprennent pas

​Pourquoi le problème d'addiction prend autant d'ampleur ?

Une des raisons les plus simples consiste à comprendre que les ecrans sont des objets, et qu'ils ne s'adaptent que peu à nous. C'est l'humain qui s'adapte et se transforme pour l'ecran.

En effet, nous transformons notre comportement pour pouvoir regarder des écrans. Ne serai-ce que le rythme auquel nous clignons des yeux ! En temps normal, nos humidifions nos yeux en clignant 12 à 15 fois par minutes. Alors que devant un écran ce chiffre tombe à 7 ou 8 fois.

Qu'en est-il du temps passé devant ? Mais ce n'est pas le ​seul problème concernant les enfants. Un des points sur lequel nous devons être attentif en tant que parent est de considérer mieux les contenus que nos enfants regardent.

Effectivement, un des problèmes les plus simples à comprendre concernant les enfants et les écrans, est que les écrans ne peuvent pas s'adapter​ à nos réactions

Ainsi un enfant face à une tablette enfant par exemple se voit recevoir un message qui ne PEUT pas s'adapter à LUI. Quand nous discutons, nous adaptons naturellement notre langage, notre rythme, le contenu de notre propos à notre interlocuteur. Ce n'est pas le cas des écrans !

Un enfant devant un dessin animé pour bébé par exemple ne fait que "subir" ce qui s'y passe.

Or l'enfant est dans un période où il apprend par mimétisme, il a besoin d'avoir un interlocuteur qui s'adapte à lui, et qui lui laisse l'opportunité de s'exprimer et essayer des choses dans la communication. Or, en laissant l'enfant passif face à une tablette ou une ​ecran tele nous lui apprenons à avoir une posture passive face à la communication des autres.

​​Oui, les écrans sont addictifs !

​Parmi les phrases que l'on peut entendre, vous avez une partie des gens qui doutent encore que les écrans sont une source d'addiction. J'ai déjà entendu des choses comme : "On n'est pas encore certain que les écrans sont nocifs pour nous" ou bien "Si c'était mauvais, ils le vendraient pas en magasin et n'en feraient pas des produits à l'attention des enfants".

Cette posture est la base qui permet la mise en place de l'addiction. En effet, c'est ​à partir du moment où je pense que ce n'est pas à moi de prendre soin de moi, de me renseigner, de garder un esprit critique, que la porte de l'addiction s'ouvre.

L'addiction n'est pas du fait de l'objet (cigarette, écran, sucre) mais du fait de l’état d'esprit. Sans quoi toute personne qui a mangée une seule fois du sucre, par exemple, ne pourrai plus jamais s'arrêter. Je parle de ce sujet plus en détail plus bas​ dans cet article.

Si vous attendez qu'on vous dise officiellement que les écrans sont nocifs, c'est déjà fait. Et depuis un moment..

Le site du gouvernement https://www.drogues.gouv.fr/ a une section sur les écrans. Et si ce n'est pas assez, je vous livre dans la vidéo ci-dessous une partie du message de professionnels sur le sujet qui a été lancé à la population il y a de ça quelques années.

​L​'impact des écrans sur nous

Les impacts physiologiques des écrans sur nous sont nombreux.

Il faut garder à l'esprit que c'est la répétition qui amène des conséquences sur nos personnes. En effet, une personne qui ne regarde les écrans que peu, n'est pas comparable à une autre qui les utiliserait constamment.

La vue

On se doute naturellement des conséquences sur la vue, car c'est par ce biais que nous utilisons nos smartphones et autres appareils. Sur le site​ de l'association nationale pour la vue (https://asnav.org/dossier/dossier-5/​) une rubrique est dédiée aux écrans. On y trouve ​les maux les plus connus provoqués par les écrans. Je vous invite à les lire.

Le langage

Maintenant, est-ce que vous saviez qu'un des autres impact concerne le langage ? Une étude à montré que plus on habitue tôt un enfant à utiliser des écrans et qu'il en a usage régulier, plus il mettra de temps à acquérir la maîtrise du langage. (https://www.sciencedaily.com/releases/2017/05/170504083141.htm)

Pourquoi ? Car comme dit plus haut l'enfant passe moins de temps à parler et s'adapter au langage de quelqu'un qui s'adapte à lui. Voyez comment des parents parlent avec un enfant en bas âge, et comment avec le temps le vocabulaire les parents ​enrichissent le choix des mots qu'ils utilisent avec leur enfant.

Le sommeil

​Et oui, les écrans perturbent le sommeil non seulement du fait de la lumière bleue (vous ne savez pas ce que c'est ?) mais aussi du fait du pic d'activité qu'ils provoquent dans notre cerveau.

La tranche d'âge où se phénomène est le plus fort se situe ​durant l'adolescence.
(http://pediatrics.aappublications.org/content/131/2/276?cited-by=yes&legid=pediatrics%3Bpeds.2012-1651v1&sso=1&sso_redirect_count=1&nfstatus=401&nftoken=00000000-0000-0000-0000-000000000000&nfstatusdescription=ERROR%3a+No+local+token)

Les écrans ne font d'addiction, c'est notre esprit qui le fait

​Les addictions sont un mécanisme connu dans de nombreux domaines, comme la drogue, le jeu, ​la nourriture, le sport, etc. Et malgré la variété des supports possible, le mécanisme reste toujours le même.

Il est important de comprendre que ce n'est pas le sport en tant que tel qui "construit" de l'addiction, ou bien encore les hamburgers. On peut tout à fait manger des hamburgers et construire de l'addiction comme ne pas en construire. Ce qui est change entre ces deux situations c'est notre esprit.

En réalité, l'addiction est un outil pour que notre esprit reprenne le contrôle face à une situation donnée dans laquelle nous avons perdu notre "équilibre", souvent une peur. Par exemple, j'ai peur du temps qui passe, c'est une peur inconsciente, irrationnelle. ​Je me sens démuni face à cette peur, je n'ai aucune prise sur elle. Puis, le hasard fait que je gagne de l'argent un jour en jouant au poker. Je ressent alors de la puissance, j'ai une image de moi forte, maître de ce qui m'arrive, je veux que cela arrive de nouveau. D'après-vous que va t-il se passer ensuite ? Le cerveau va prendre ce sentiment et le rechercher de nouveau pour fuir cette peur. Une autre personne qui jouera au même jeu mais qui n'aurai pas cette peur elle n'aura aucun soucis d'addiction.

Après les dangers, les solutions...

Il est facile le crier au loup, mais il est plus utile d'indiquer comment construire les solutions.

​Et la première étape consiste à faire le point : Mon enfant est-il addict, OUI ou NON ?

Pour cela je vous invite à télécharger le PDF gratuit ci-dessous ​:

​Je développe le mécanisme décrit plus haut plus en détails dans ma formation ​Se sauver des écrans et j'y explique comment faire en sorte de sortir de ce mécanisme, ainsi que des solutions à mettre en place chez soi.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

%d blogueurs aiment cette page :