fbpx

Qui suis-je j'essaie d'être ?

Dire qu'au départ je voulais avoir 20 enfants pour leur partager le bonheur de la vie..

​C'est vrai que pendant longtemps, j'avais le goût du jeu, de l'aventure. L'envie immense de rigoler, découvrir, explorer, sentir, vivre et surtout l'envie de partager tout cela à des enfants. Combien d'heures ai-je passé à faire des jeux de rôles, des jeux en ligne, toujours dans ma quête de la joie ​à vivre et partager.

Puis vient ma première fille.

Je l'aime tant.. et pourtant, que de larmes, de colères, de comportements que je peux avoir sans moi-même les comprendre. Sans compter que mon petit bébé à cette époque avait un vrai problème d'insertion sociale (bon je sais qu'on peut pas attendre grand chose d'une fillette de ce coté, mais à cette époque c'était très grave pour moi :p). Je reproduis les schémas de mon passé ? Je venge "l'enfant en moi" ? Et pourtant qu'est-ce que je l'aime.. Je cherche longtemps comment être père, comment éduquer, enseigner, transmettre.

Je décide de chercher des réponses

Je lis, beaucoup, longtemps. Je dévore tous ces contenus, j'essaie de nouvelles choses en moi. Je deviens barbapapa, puis sourirepapa, puis vazyrespirepapa et encore pleins d'autres papa ! J'essaye des choses chez moi aussi : J'adapte mon mobilier, je donne "du temps de qualité", je porte le vêtement de l'optimisme le plus longtemps possible (oui, oui, c'est une course d'endurance l'optimisme), et encore bien d'autres choses je rangé avec le reste dans le coffre à jouets.

Même si tout cela est super : Le modèle que j'offre reste celui d'un père qui essaye d'être (donc qui doute).

Comment aider/influencer positivement mon enfant dans ces difficultés au jour le jour ?

Avant de vous donner ma réponse, je vous demande : Vous êtes vous déjà demandés comment cela se fait que le jeu génère autant d'énergie positive chez les enfants ? Même s'il y a de la difficulté, du travail, des efforts, parfois même de la souffrance physique comme dans le sport, on trouve quand même une énergie extraordinaire ?

​La réponse est simple : l'enthousiasme

Au final ce qui fait de nous des parents géniaux c'est notre enthousiasme. Plus nous sommes enthousiastes dans nos vies, dans nos réalisations, nos épreuves, notre transmission, notre amour. Et plus cela a un impact durable sur ceux qui nous entoure, donc nos enfants aussi.

Je cherche alors une situation qui puisse me rendre moi et mes enfants enthousiastes, et qui me permette de les aider petit à petit  : le jeu éducatif !

​Une bulle

Une vraie bulle où j'ai l'occasion d'apprendre à être père, à être moi, à ​grandir avec mon enfant. Un super outil pour apprendre des enseignements, des valeurs. Un univers à explorer !

​​Khalid

Qui se voit dans un voilier atteindre un point à l'horizon

​Gardez votre enthousiasme !
😃